الرئيسية

مقالات تخص أنشطة الجمعية و كل ما يتعلق بها

خاص بالمهرجان

International festival of documentary film

أخبار سينمائية

قسم يهتم بجديد السينما على المستوى الوطني والدولي.

أبحاث و دراسات

قسم خاص بنشر الأبحاث و الدراسات المتعلقة بالفن السابع

مقالات فكرية و نقدية

مناقشات و أفكار للنهوض بالفن السينمائي

ملتميديا المهرجان

صور و فيديوهات المهرجان

Les artistes à l’abordage du piratage

asso contre piratage

 

Les artistes à l’abordage du piratage : Un refrain pour mettre fin au «chantage»

L’association marocaine de lutte contre le piratage (AMPL) prépare, dans le cadre de sa campagne de sensibilisation, un spot publicitaire et un clip qui seront diffusés prochainement sur les chaînes de radio et de télévision.

Les artistes ne sont pas encore au bout de leurs peines. Le piratage continue à sévir et à porter préjudice au secteur, toutes disciplines confondues. Il suffit de rappeler quelques chiffres qui témoignent de la paralysie causée par la prolifération ce fléau. La fréquentation ses salles de cinéma a, en effet, connu une baisse titanesque qui a atteint 93% depuis les années 80. Résultat logique aussi. La fermeture en pelle des salles de cinéma (de 350 salles, seules 80 continuent d’exister). L’on enregistre aussi la dégringolade qui a marqué le marché d’enregistrement. En effet, sur 51 studios opérationnels en 2005, seule une dizaine continue encore d’exercer.
Cette situation a obligé l’Association marocaine de lutte contre le piratage (AMPL) à prendre à bras-le-corps cette affaire et mettre les bouchées doubles afin d’interrompre le raz de marée de ce fléau et contrecarrer les réseaux qui continuent à sévir, nous explique Nokry Khalid, secrétaire général de l’association.
Une stratégie à plusieurs axes a été élaborée en vue de freiner l’extension de ce fléau. Elle prévoit le renforcement de l’arsenal juridique avec la mise en place d’une redevance sur les copiés privées en vue de réduire l’activité des pirates.
Toutefois, convaincu que la politique répressive, à elle seule, ne peut suffire, l’association mènera en parallèle une compagne de sensibilisation qui se décline en deux axes.
Il s’agit, d’une part, d’un spot publicitaire audio qui sera diffusé sur les chaînes indépendantes notamment Chada FM, Aswat, Hit radio, Radio Sud ainsi que la radio 2M.
Le deuxième volet de cette campagne portera sur la diffusion d’un clip auquel contribueront nombreux artistes en l’occurrence, Nouaaman Lahlou, Ghany, Nabila Maan, Saïd Moskir, Senhaji. Les artistes berbères ne sont pas en reste. Ainsi, les ténors de la chanson amazighe y prennent également part. Il s’agit, en l’occurrence, de Outaleb, Ahouzar, Laaroussi et autres. Les comédiens seront également de la partie avec la contribution de Rachid El Oulai, Mouna Fttou et de Saïd Naciri.
Ce projet est en phase en préparation. «L’association a reçu plusieurs propositions qu’on va minutieusement étudier. Il s’agit de choisir le refrain le plus percutant afin d’aboutir à l’effet escompté», argue khalid Nokhry.
En attendant, l’AMPL, ne tournera pas les pouces. Des contacts ont été déjà entamés avec la deuxième chaîne de télévision. En terme de cet accord préliminaire, une soirée musicale sera prévue pendant laquelle des messages de sensibilisation seront diffusés.

Soumia Yahia     http://www.albayane.ma   23/06/2009

تاريخ النشر: الأربعاء, 24 يونيو, 2009