الرئيسية

مقالات تخص أنشطة الجمعية و كل ما يتعلق بها

خاص بالمهرجان

International festival of documentary film

أخبار سينمائية

قسم يهتم بجديد السينما على المستوى الوطني والدولي.

أبحاث و دراسات

قسم خاص بنشر الأبحاث و الدراسات المتعلقة بالفن السابع

مقالات فكرية و نقدية

مناقشات و أفكار للنهوض بالفن السينمائي

ملتميديا المهرجان

صور و فيديوهات المهرجان

La 3ème édition du FIFDOK : UN GRAND SUCCES

Cette 3éme édition du festival international du film documentaire à Khouribga a pris fin. Elle a été basée sur le principe de la continuité après une première édition en 2009 symbolisant la conception et la naissance, et 2éme édition montrant un bébé qui commence à marcher : l’institualisation, cette 3éme édition témoigne de la continuité, cette continuité qui ne pourrait exister sans l’aide de notre partenaire financier, notre partenaire moral et technique le CCM : centre cinématographique marocain qui n’épargne rien pour nous aider.

 

11films ont participé à cette compétition :

1- Nuevos tiempos, Jorge Dorado, Espagne

2- Les Amazighs d’Egypte, Hassan Daoud, Egypte

3- L’hôte des Martyres, Fayk Jarada, Palestine

4- A cycle of fences, Sebastien Wielemans, Belgique

5- La brûlure, Leïla Chaïbi, Tunisie

6- Cinéma algérien-un nouveau souffle, Mouna Meddour, Algérie

7- WOMENS_DREAM, Mohamed Nabil, Allemagne

8- Entre les montagnes noires, Virginie Hoffmann, France

9- Next stop lampedusa, Nicola Angrisano, Italie

10- ALL I WANNA DO, Michelle Medina, USA

11- Itinéraire d’un Chamelier, Aziz Naciri et Mohamed El ghazaoui, Maroc

 

Une autre compétition a été crée cette année pour les réalisateurs amateurs de Khouribga et ses régions. Cette compétition a vu le jour avec l’aide de l’OCP.

 

Les films sont :

1- Khouribga Histoire d’une ville nouvelle, Mustapha Akouiss

2- C’est Khouribga, Said Ouidadi

3- Ndama, Marouane Chahbouni

4- l’Image Cauchmar, Yousra Bitil et Said Ouidadi

5- Amriyat, Amine Bouchta Siyaf

6- Professeurs au service des clubs éducatifs, Salaheddine Hodail

7- Quand les fleurs parlent, Mohamed El Onq

 

Nous avons vu 02 autres films :

– le film d’ouverture : Ritorni de Giovanna Taviani en hommage à l’Italie : Invité d’honneur

– le film : Histoire d’une révolte… et lutte d’une femme du réalisateur Abdelaziz El Attar. En hommage à Mme Slimani Khadouj.

 

Deux autres personnes ont laissé leur empreinte dans cette 3éme édition, Mr Nabeel Mohamed El Otaibi (Chef de production à chaîne Al Jazeera Documentary, a supervisé la production de nombreuses émissions de télévision et des documentaires. Participation à de nombreux festivals, conférences, congrès, comme formateur, conférencier et comme jury).Mr Abderrazak Lahrach (Réalisation de plusieurs émissions sur : l’environnement, le tourisme , la médiation , la santé , l’agriculture, et réalisation de documentaires. Caméraman au service de reportage et réalisateur à la direction centrale de la production et des programmes de la SNRT).  Ils ont eu un hommage mérité.

 

Un colloque, nécessitant un grand débat, était bien apprécié par les auditeurs sur un sujet complexe et vaste : « l’immigration dans le film documentaire » par :

– Mr Nabeel El Otaibi de Qatar

– Mr Said Yaktine du Maroc

– Mme Giovanna Taviani d’Italie

– Mr Abdellatif Fadlallah (INAU)du Maroc

– Mr Abdelaziz Adidi (INAU) du Maroc

– Mr Mohamed Bouhmala du Maroc

La coordination et la traduction était assurée par le sympathique et charment Mr Abdelilah Khattabi.

 

 Les résultats issus de jurys composés, pour le jury des films en compétition par :

 – Mr Nabeel El Otaibi de Qatar (Chef de production à chaîne Al Jazeera Documentary, a supervisé la production de nombreuses émissions de télévision et des documentaires. Participation à de nombreux festivals, conférences, congrès, comme formateur, conférencier et comme jury)

– Mme Fatima Yahdi du Maroc (Productrice et présentatrice des programmes à la radio nationale, professeur de l’Ecole Supérieure de Journalisme et de Communication, poète et écrivain)

– Mr Abdelmalek Laggoune d’Algérie (Professeur à l’Institut des Arts dramatiques, Maitre assistant à l’Institut des Sciences de l’information et de la communication. Réalisateur de courts métrages et documentaires)

– Mme Giovanna Taviani d’Italie (jeune cinéaste, fille et nièce des célèbres frères Taviani, Giovanna has become a scholar and critic on cinema and literature, but her true talent can be seen in her documentaries. est devenue  chercheur et critique du cinéma et de la littérature, mais son vrai talent est la réalisation de ses documentaire. Giovanna has also founded the Salinadocfest with a specific vision in mind, a vision she shared with us in this interview. Directrice artistique de Salinadocfest,  Festival du documentaire narrative (Salina, Iles Eoliennes, Sicile)

– Mr Said Yaktine du Maroc (professeur d’enseignement supérieur, au département langue et littérature arabes, à la faculté des lettres et sciences humaines de Rabat et d’autres villes arabes et européennes. Il est aussi critique littéraire et narratologue et a écrit plusieurs ouvrages en arabe sur le roman, le récit populaire, la culture arabe et l’hypertexte)

 

Et pour le jury critiqu du film documentaire composé par :

– Mr Khalil Damoun (Enseignant de la critique cinématographique, écrivain, président de l’association des critiques marocains)

– Mr Youssef Ait Hammou (Enseignant chercheur en éducation à l’image et cinéma et société)

– Mr Ahmed Sijilmassi (Critique et journaliste cinématographique)

 

– Le grand prix a été attribué à :

Entre les montagnes noires, Virginie Hoffmann, France

 

– Le prix du jury a été attribué à :

All I wanna do, Michelle Medina, USA

 

– Le prix de la réalisation a été attribué à :

Womens-dream, Mohamed Nabil, Allemagne

 

– Le prix du jury critique a été attribué à :

Cinéma algérien-un nouveau souffle, Mouna Meddour, Algérie

 

– Le prix du meilleur réalisateur amateur de Khouribga et régions a été attribué à :

Quand les fleurs parlent, Mohamed El Onq, ce prix est attribué par l’OCP.

 

Et le dernier prix attribué par un jury hors pair qui est le public : le prix du public

All I wanna do, Michelle Medina, USA

 

Nos amitiés et nos remerciements vont à :

Mr Abdelilah Khattabi l’homme de toute circonstance

Le grand poete et artiste : Ismail Zouirek, Abou Adnan

Mr najib Mazouli le comédien l’artiste et le photographe pour son exposition d’appareils photo

 Mme Hajja Khadouj Slimani pour son exposition de peinture.

La talentueuse et charmante Hanaa El Aidi pour son excellente présentation.

Et Mr Mehdi Yaqine pour son aide presieuse.

 

Mes remerciements au nom du comité d’organisation de cette 3éme édition du Festival International du Film Documentaire à Khouribga pour :

 

1- le centre cinématographique marocain

2- l’OCP

3- l’INDAH Khouribga

4- le centre culturel italien

5- l’institut national d’aménagement et d’urbanisme

6- les autorités locales

7- le directeur et les employés du complexe culturel

8- le directeur et les employés de l’hôtel Farah Golden Tulip

9- aux nombreuses personnes qui sont des amis et sympathisants pour ce festival

10- pour tous le public qui nous a soutenu et nous a supporté

11- et pour toute personne que j’ai omis, et je suis sûr que j’en ai oublié

12- enfin pour nos hôtes étrangers et marocains qui ont fait le déplacement pour nous

13- et à nos amis les journalistes pour leur dévouement et leur professionnalisme.

 

Le Festival International du Film Documentaire à Khouribga continue, continue…

Et le rendez vous l’année prochaine pour une 4éme édition est déjà pris :

– les dates prévue : octobre 2012

– le pays l’invité d’honneur sera la TURQUIE

la compétition des réalisateurs amateurs de Khouribga et régions sera maintenue

– la réalisation du 1er festival marocain du film documentaire en 2012.

–  la reprise de la compétition de la meilleure affiche pour le FIFDOK

– la signature d’un contrat entre l’AFIFDOK (Association du Festival International du Film Documentaire à Khouribga) et le CERHSO (Centre d’Etudes et de recherche Humaines et Sociales Oujda) pour l’entre-aide et les échanges pour la réalisation du Festival Maghrébin du Film Documentaire

– un projet d’entre-aide et probablement de jumelage entre le FIFDOK (Festival International du Film Documentaire à Khouribga) et Solina Doc Fest (Italie)

 

Des recommandations issues des jurys vont être appliquées selon les possibilités :

– prendre la langue arabe comme langue officielle avec production de la traduction instantanée aux étrangers.

– organisation des ateliers de formation des jeunes dans le domaine du film documentaire (écriture, montage, réalisation)

– faire participer les membres des jurys (qui résident au Maroc) dans le choix des films proposés

– programmation (et laisser comme tradition) d’une leçon sur le film documentaire par l’un des invités du festival

– déterminer la durée du film et faire une sélection entre courts et longs métrages

– exiger la projection des films en pal-beta avec sous titrage en langues arabe et/ou français et/ou anglais.

 

Dr Bouchaib El Messaoudi

Directeur du FIFDOK

تاريخ النشر: الخميس, 3 نوفمبر, 2011